fluthier

Just another WordPress.com site

Max CILLA

Ce maître de la flûte traditionnelle antillaise, appelé dans son pays « le père de la flûte des Mornes », instrument qu’il a réinventé et dont il est un des derniers facteurs, réussit à marier avec succès le répertoire populaire et la musique savante, grâce à sa profonde connaissance des musiques du monde.

Publicités

Navigation dans un article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :